Titre : Chroniques de Don Emilio : la colère des dieux aztèques.

Genre : fantasy historique aztèque

Epoque : XVIe siècle, le temps des conquistadors.

Lieux : Espagne, Amérique centrale puis du sud.

 

Les Chroniques de Don Emilio est un projet destiné à être développé en littérature, en bandes dessinées et en jeu vidéo. Actuellement, les chroniques ont été rédigées et rassemblées dans une version courte sous le titre de La colère des dieux aztèques et publiées en numérique sur Amazon/Kindle. La première chronique a été éditée en papier dans la revue Lanfeust Mag en 2012, la deuxième chronique figure dans les nouvelles complémentaires du Projet Obis, chez Rivière Blanche (2013).

La version longue du roman datant d'août 2015 est intégrée dans l'intégrale : Chroniques cruelles d'hier et demain prévue pour juin 2016.

 

« Emilio » a été illustré par les dessinateurs, Didier Graffet, Dav et Elric Dufau, ainsi que par un montage informatique de Boris Darnaudet.

 

Personnage principal : Don Emilio, de son vrai nom de Salvador de Málaga, était un noble de la plus basse extraction, un hidalgo. Il n’avait de la noblesse que son titre ainsi que la rapière en acier de Tolède qui lui battait le flanc. Il subsistait tant bien que mal, vivant de rapines ou encore en monnayant ses services de bretteur.

 

Résumé : Le jeune noble désargenté Don Emilio est accusé, à raison, d'être un voleur. Lors d'un cambriolage raté en Espagne, il a échappé in extremis à de terribles créatures venues du Nouveau Monde. Il serait bien tenté d'oublier cet épisode mais la justice espagnole n'a pas l'intention d'ignorer ses crimes. On lui donne le choix entre la prison ou l'engagement avec les conquistadors. S'embarquant à bord d'une caraque dans le port de Málaga, il fait voile vers son destin.

Après un spectaculaire naufrage, une fois débarqué en Amérique, ce territoire inconnu, il sera confronté à des mystères et des conflits qui mettent en jeu des forces titanesques. Suite à la prise de Tenochtitlan par Hernán Cortés, les dieux aztèques ont plongé le monde dans les ténèbres et libéré à la surface de la Terre des créatures démoniaques.

Don Emilio, accompagné par un groupe d'aventuriers, le commandant Alvarado, la belle Tlazolteotl et l'énigmatique homme au masque, va partir à la recherche de l'Eldorado pour ramener la lumière dans les cieux.

Triompheront-ils de "Celui qui sème", des redoutables Tzitzimime, de la malédiction de l'homme-jaguar, de Xalli le fou, des spectres vikings et des cruelles Amazones ?

 

 

 

 

Les chronique de Don Emilio sont subdivisées en trois parties : « initiation », « pouvoirs » et « confrontations ».

une autre version de la couverture du roman
une autre version de la couverture du roman
1 dessin d'Elric Dufau pour faire rêver ou cauchemarder.
1 dessin d'Elric Dufau pour faire rêver ou cauchemarder.

Partagez votre site

Après avoir publié plusieurs nouvelles fantastiques ou de SF dans Lanfeust Mag, chez Rivière Blanche, mon premier roman a vu le jour en 2013 chez Rivière Blanche.

 


Une interview de l'auteur par Nicolas Caudeville